Coface formation commerciale 100% online commerciaux elearninf former école de vente business school

[NEWS] Coface ouvre deux écoles internes 100% online

Cet article, signé Laurent Gérard, est paru dans le dernier numéro d’Entreprise & Carrières. Et c’est peut-être l’une des plus belles success stories de client que l’on connait chez 360Learning – on se devait de vous la partager ! Si vous souhaitez vous lancer dans la formation commerciale 100% online, suivez leur exemple 🙂

 


COFACE OUVRE DEUX ECOLES INTERNES 100% ONLINE

Le spécialiste français de l’assurance-crédit ouvre une école de vente et une école de l’arbitrage des risques.

Avant la fin mars, Coface devrait ouvrir une école de vente 100% online, pour ses commerciaux déjà en poste et ses nouveaux arrivants, basée sur la plateforme LMS du prestataire 360Learning et sur une mise en forme pédagogique et graphique assurée par la start-up Skillsday. Cette école vise à former un peu plus de 1000 salariés répartis dans 67 pays et selon quatre métiers (responsables de comptes, commerciaux directs et indirects,responsables grands comptes, managers) ; 70 modules e-learning porteront sur le focus client, l’offre et les produits, les techniques de ventes, la souscription commerciale et la responsabilisation des équipes commerciales. Ce contenu sera en partie hérité du programme Salesforce1, un ensemble constitué de quatre parties, dispensées en présentiel en 14 langues dans 35 pays, entre le 20 octobre et le 20 décembre 2014, auprès des 1200 commerciaux de Coface (sur 4400 salariés).

« On s’est demandé comment poursuivre le succès de Salesforce1, explique Dominique Szulka, directeur du développement RH de Coface. Face aux nécessités de formation pour développer les compétences de nos commerciaux, on a décidé de rendre pérenne Salesforce1, via la création d’une école de vente 100% online».

Les modules construits par les experts internes avec les outils de 360Learning ont été rassemblés au sein d’une vitrine digitale par Skillsday, une jeune société française, pour dynamiser l’approche, mais les modules eux-mêmes ne seront accessibles que via un ordinateur. Dominique Szulka souhaite ensuite faciliter l’organisation d’ateliers locaux d’échange de deux à trois heures après le passage par la plateforme : aller du e-learning vers le présentiel et vice versa, en quelque sorte.

Après cette école de vente, Coface prévoit d’ouvrir, en mai prochain, une école sur son autre cœur de métier : l’arbitrage des risques (analyse de risques, cotation et définition du contrat,règle de prescription…). Elle sera 100% online aussi, et construite sur le même modèle de la diffusion de l’expertise interne. Elle sera également sur la plateforme 360Learning, qui a vocation à être le seul LMS dans le monde pour Coface.

« Une école des ventes, une école de l’arbitrage des risques : au final, une sorte de Coface business school», s’amuse Dominique Szulka.

AUTRES OPÉRATIONS D’E-LEARNING

Ces projets d’écoles 100% online sont nés des résultats positifs d’autres opérations d’e-learning menées en 2015 et en 2016 avec 360Learning. En 2015, Coface a fait produire à ses experts internes, sur les outils 360Learning, des modules de formation à distance concernant l’éthique, la lutte anti-blanchiment et la compliance, et concernant ses 4500 collaborateurs dans 67 pays. Ces formations sont obligatoires à la demande de l’autorité de régulation (la CPR).

« Impossible de trouver des formations sur étagères dans ces domaines ultra spécifiques, il faut tout autoproduire», constate Dominique Szulka.

Trois mois de déploiement, des traductions en 14langues afin d’associer le plus grand nombre, de fortes contraintes de sécurité et de privauté des données imposées par la DSI… Bilan : le taux de complétion des parcours a atteint 80% des personnes à former.

En 2016 : Coface a réalisé un autre programme, sur la solvabilité, avec les mêmes règles et outils de construction. Bilan : production de contenus pédagogiques par 32 formateurs dans sept langues, 140 formations déployées en un mois auprès des 4 500 salariés, un taux de complétion de 92% et le constat que « les nouveaux collaborateurs sont opérationnels en 40% de moins de temps».

L’usage de la plate-forme a tellement plu, que la filiale italienne de Coface a demandé à l’utiliser pour diffuser des formations sur
la communication, l’assertivité… et que la filiale asiatique a également souhaité s’en saisir pour diffuser des formations commerciales.

 

Un article signé Laurent Gérard