179493-1

Comment le digital répond aux exigences de la formation métier dans le secteur nucléaire ?

Récit de notre collaboration avec EUREKA Nucléaire entité d’EDF qui gère la formation de plus de 3000 apprenants qui interviennent dans les centrales nucléaires.

Pierre angulaire de la reconstruction d’après-guerre, EDF fleuron de l’industrie nucléaire joue un rôle certain dans l’imaginaire collectif français. Fission nucléaire, turbines, uranium et vapeur d’eau… C’est avec une excitation d’enfant, que les équipes de 360Learning ont traversé au petit matin les charmantes vignes du Médoc pour découvrir la centrale nucléaire de Blayais. Invités par les équipes d’EUREKA Nucléaire, entité qui gère la formation de plus de 3000 prestataires qui interviennent quotidiennement dans les centrales, nous sommes allés à la rencontre des professionnels du nucléaire.

« La formation chez EDF nucléaire est une affaire sérieuse. On forme des ingénieurs pendant 6 ans pour 45 secondes de leur vie professionnelle. » Alain Quiot

3,2 millions d’heures est le volume d’heures réalisé par EDF pour former ses collaborateurs. A titre d’exemple, les ingénieurs qui pilotent les centrales, avant d’être aux commandes, passent 6 ans dans un centre de formation où ils apprennent sur le bout des doigts les 150 000 repères fonctionnels et sont notamment testés sur des simulateurs. Les « situations atypiques » où l’homme doit reprendre le contrôle sur la machine sont très rares et représentent environ 45 secondes en accumulé dans la carrière de ces ingénieurs, tout comme les pilotes d’Air France, suggère Alain Quiot, Responsable du projet Eureka Nucléaire au sein de la Division Production Nucléaire.

 

195174

 

Radiométrie, sécurité, robinetterie, maintenance, la palette des métiers est très large et diverse, le volume de connaissance à maitriser est d’autant plus important que les exigences en sureté nucléaire sont élevées. « Rien que la connaissance des lieux pour les techniciens est une affaire non aisée : il y a 1500 locaux à connaître dans une centrale comme Blayais » affirme Marine Dumont, Ergonome – Responsable IHM, SOH et Conduite du changement et qui s’apprête à reprendre le projet Eureka Nucléaire. Pour relever ce défi de taille, les équipes d’EUREKA ont mis à disposition plus de 800 modules, organisés par catalogues accessibles aux différents corps de métier. Pas moins de 73 auteurs ont été mobilisés sur la création de contenus pédagogiques.

Dans ce contexte, le digital apparaît comme une évidence : navigation simple entre les différents contenus, facilité d’accès sur ordinateur et mobile, possibilité de revenir sur les modules de formation à tout moment et possibilité d’échanger avec les apprenants et les formateurs en permanence.

 

232990

 

Dans une logique d’amélioration continue, essentielle pour répondre aux exigences en formation du secteur, les équipes d’Eureka Nucléaire prennent sans cesse les retours d’expériences des apprenants ce qui leur permet de maintenir une qualité de formation optimale. En effet, les expériences terrains permettent de mettre à jour les modules et génèrent de l’engagement. Le taux de complétion avoisine les 75% depuis le lancement de la plateforme et on dénombre depuis mai plus de 1000 interactions, ce qui ravit le Chef de Projet du Programme. Il est nécessaire de déployer des formations rapidement et en agilité pour former la nouvelle génération, ce qui est rendu possible par l’outil-auteur intégré de 360Learning. Comme le rappelle Alain Quiot, à Blayais, les techniciens seniors ont connu la construction de la centrale, et tout l’enjeu aujourd’hui est de former la nouvelle génération aux différents métiers.

 

Guide Pratique de la Formation Digitale

Découvrez tous les trucs et astuces de la formation digitale en téléchargeant notre livre blanc.

Télécharger

 

Susciter l’esprit de collaboration est également essentiel pour préparer les apprenants aux terrains, car les intervenants travaillent en équipe pour répondre aux nombreuses situations qu’ils rencontrent sur les sites nucléaires. Ils ont donc besoin de se comprendre et d’échanger ensemble. L’état d’esprit ouvert et social qu’insuffle les solutions digitales collaboratives comme 360Learning convient donc bien aux besoins d’EUREKA nucléaire. Christian Semperes, Directeur du Centre de Formation de la centrale de Blayais, se rappelle : « en 2009, lorsque un… puis deux… puis trois…réacteurs se sont arrêtés de tourner, nous avons tous quittés le réfectoire et nous nous sommes mis sur le pont tous ensemble afin de comprendre la cause du problème. » Sans coordination et sans le travail d’équipe, résoudre les problèmes prend plus de temps.

 

218276

 

Dans un grand groupe comme EDF, la transformation digitale fait doucement son chemin, mais les freins structurels et organisationnels sont de taille. L’équipe d’Eureka attise une étincelle numérique avec conviction et passion, que nous partageons et qui nous touche beaucoup chez 360Learning. Alain Quiot et Marine Dumont connaissent leurs sujets et les outils du numérique sur le bout des doigts. Nous sommes persuadés que c’est grâce à de tels profils que ce groupe historique fera face aux challenges de la transition numérique.

 

Regarder notre webinaire de Démonstration

Découvrez toutes les fonctionnalités de 360Learning dans le webinaire de démonstration

Replay