Frédéric Frederic Laloux gouvernance partagée Pierre Rabhi Colibris mouvement innovation managériale holacratie sociocratie hiérarchie cercle théorie du cercle MOOC education éducation communauté elearning

Colibris : d’un MOOC sur la gouvernance partagée à la création d’une communauté IRL

Il y a quelques semaines, le mouvement Colibris lançait son 3ème MOOC sur 360Learning. Le thème : la gouvernance partagée, ou comment inventer de nouveaux modèles d’organisations plus horizontaux pour changer la société. On a rencontré Yann Le Beguec, responsable de l’Université des Colibris, pour en savoir un peu plus sur ce MOOC qui revendique déjà plus de 18000 inscrits !

Rejoignez notre Newsletter

Et si les innovations n’avaient plus de secret pour vous ?

Je m'inscris

Les MOOC, Colibris & 360Learning, une histoire d’amour

Cela fait plus d’un an et demi que nous accompagnons Colibris, l’association fondée par Pierre Rabhi, dans le développement de son université et dans la structuration et le déploiement de MOOC à destination de son (large) écosystème. Et c’est normal : éducation, modes de gouvernance alternatifs, préoccupation sociales et environnementales… Autant de sujets dont nous sommes proches chez 360Learning. Nous sommes une entreprise qui tente de révolutionner l’éducation pour répondre aux grands enjeux contemporains, tout en inventant un modèle d’organisation plus horizontal capable de générer et soutenir notre croissance, après tout 🙂

Mais assez parlé de nous : les héros, ici, ce sont les membres de Colibris et les personnes inscrites à leur dernier MOOC. Le mouvement a lancé en effet il y a quelques semaines un nouveau MOOC en partenariat avec l’Université du Nous, association créée en 2010 pour accompagner la transformation sociétale en favorisant l’émergence de nouvelles formes d’organisations, sur la gouvernance partagée. En un mot, il s’agit d’équiper le plus grand nombre de personnes possible en outils et en méthodologies afin de leur permettre d’implémenter des modes de gouvernance plus horizontaux au sein de leur organisation, qu’il s’agisse d’associations ou d’entreprises. Avec une conviction : et si le changement de nos modes d’organisation dans nos entreprises, dans nos associations, dans nos collectivités locales était un levier de transformation puissant vers un nouveau modèle de société ? Cela permettrait-il la résolution des grands défis du 21ème siècle ?

 

De l’apprentissage de la gouvernance partagée à la création d’une communauté

Au-delà du sujet qui cristallise beaucoup d’attentes en ce moment (voir le succès du fameux Reinventing Organizations de Fréderic Laloux, dont nous vous avons déjà parlé ici ou , qui apparaît d’ailleurs en guest star dans le MOOC Colibris), ce qui est particulièrement remarquable dans ce projet est son orchestration pédagogique. Ici, personne n’est un simple consommateur de savoir ; tous les apprenants sont amenés à s’investir et à collecter à leur tour du savoir pour le partager avec les autres.

 

Frédéric Frederic Laloux gouvernance partagée Pierre Rabhi Colibris mouvement innovation managériale holacratie sociocratie hiérarchie cercle théorie du cercle MOOC education éducation communauté elearning
Frédéric Laloux himself accueille les apprenants au MOOC sur 360Learning !

Comment réussir ce tour de force à l’échelle d’une dizaine de milliers de personnes ? Nous avons voulu en savoir plus, et sommes allés à la rencontre de Yann Le Beguec, coordinateur de l’Université des Colibris, en charge du montage du projet.

 

Frédéric Frederic Laloux gouvernance partagée Pierre Rabhi Colibris mouvement innovation managériale holacratie sociocratie hiérarchie cercle théorie du cercle MOOC education éducation communauté elearning
Pour Yann Le Beguec, coordinateur de l’Université des Colibris, l’objectif du mouvement est de « réussir à créer des communautés liées par des actions concrètes » grâce à la formation en ligne. Un programme qu’on soutient à 200% chez 360Learning !

 

Morgane : Bonjour Yann, vous avez lancé début avril le MOOC Gouvernance partagée au sein du mouvement Colibris, en partenariat avec l’Université du Nous, après vous être attaqué dans vos MOOC précédent à l’éducation, au développement de lieux de vie & d’activité alternatifs ou encore à l’agroécologie. Quel est votre objectif cette fois-ci au sein du mouvement ?

 

Yann : Notre volonté chez Colibris, c’est vraiment de développer une communauté auto-apprenante, en favorisant l’émergence et la connection d’acteurs impliqués sur un sujet. C’était déjà le cas pour notre MOOC Concevoir une oasis, qui a permis de donner vie à plus de 400 projets sourcés en ligne, grâce à la communauté qui s’est construite pendant le MOOC.

 

C’est ce que nous essayons également de faire avec le MOOC Gouvernance partagée. D’autant plus qu’on constate vraiment un changement d’échelle sur le sujet. Imaginez : en quelques semaines, on a réuni plus 18 000 inscrits au MOOC ! C’est beaucoup, surtout pour un sujet qui était aussi peu connu il y a quelques années. Au-delà de ces 18 000 participants d’ailleurs, ce qui me touche le plus ce sont les 220 groupes de pairs répartis sur tout le territoire, qui se sont auto-formé pendant le MOOC. Ces groupes travaillent ensemble, à l’échelle locale, pour définir et développer des pratiques de gouvernances alternatives dans leurs organisations. Pour nous c’est très encourageant de voir qu’un enseignement théorique tel qu’on le diffuse avec Colibris est suivi d’actions concrètes sur le terrain. Avec le MOOC, nous essayons de développer une communauté autour de la gouvernance partagée pour favoriser ce type d’actions. – c’est notre principal objectif et pour le moment on en est très satisfaits.

 

D’ailleurs, cette dimension de mise en pratique se voit beaucoup dans les échanges autour des contenus pédagogiques sur la plateforme 360Learning. Ceux-ci sont extrêmement riches, parce que ce sont des personnes concrètement en train d’implémenter ces nouvelles méthodologies qui discutent ensemble. Cela donne lieu à des échanges de très grande qualité, à la fois en théorie et en pratique.

 

Frédéric Frederic Laloux gouvernance partagée Pierre Rabhi Colibris mouvement innovation managériale holacratie sociocratie hiérarchie cercle théorie du cercle MOOC education éducation communauté elearning
Quelques-uns des nombreux échanges en cours sur la plateforme 360Learning du mouvement Colibris !

 

Morgane : Pour arriver à ce résultat, comment avez-vous justement construit le MOOC ? Quelles sont les grandes thématiques que vous abordez ?

 

Yann : Les différents contenus ont tous été agrégés grâce à l’écosystème de l’Université du Nous et à des acteurs spécialisés dans la gouvernance partagée. Ils ont mis 4 mois à concevoir le déroulé pédagogique de ce véritable état de l’art des pratiques, qu’on a sourcé pour en proposer une synthèse digeste. Au final, le MOOC est organisé autour de deux grandes parties. La première, Décider ensemble, vise à donner des éléments concrets pour créer des mécaniques de prise de décisions horizontales au sein d’une équipe ou d’un groupe. La deuxième partie est quant à elle plus centrée sur l’organisation, au sens large. Elle explore la manière dont une organisation, qu’il s’agisse d’une entreprise, d’une association ou d’une collectivité, peut fonctionner autrement pour sortir du modèle pyramidal traditionnel, de plus en plus remis en questions.

 

Morgane : C’est vrai que le sujet est très à la mode en ce moment – même chez 360Learning, on s’y intéresse énormément. Pour revenir que ce que tu viens de dire, j’ai l’impression que c’est une mouvance où les associations ont joué un rôle très précurseur, notamment sur les modèles de prises de décision, avant que les entreprises commencent à s’y intéresser à leur tour. C’est aussi ce que tu ressens ?

 

Yann : Effectivement, les associations ont beaucoup contribué au défrichage de ces nouveaux modes organisationnels, parce qu’en général c’est structurel pour elles, à cause de leur fonctionnement en réseaux ou via des écosystèmes éclatés, ou encore à l’importance du bénévolat. Mais c’est intéressant de voir qu’elles sont rattrapées depuis une petite dizaine d’années par toutes les entreprises issues de l’économie digitale, qui contribuent elles aussi à inventer de nouveaux modèles, à leur manière, avec souvent des logiques de croissance derrière. Ce qui me fascine particulièrement, c’est quand ces deux cultures parviennent à se rencontrer pour créer ensemble quelque chose de nouveau, en s’inspirant et en se nourrissant mutuellement.

 

Devenez incollable sur la formation !

Abonnez-vous à notre newsletter & rejoignez nos 40 000 followers

Newsletter

 

Morgane : Justement, cette envie d’être nourri et d’échanger, c’est quelque chose qui se ressent chez les participants au MOOC ? Quelles sont leurs attentes en général par rapport à ce programme ?

 

Yann : Elles sont vraiment diverses. Nous avons des personnes qui sont très au fait du sujet, il y a même des professionnels de la gouvernance partagée qui suivent le MOOC et participent à la création des contenus. Mais nous avons aussi beaucoup de néophytes qui découvrent le sujet, et c’est cela que je trouve fascinant. Pour eux, en effet, c’est souvent une vraie découverte, qui ne laisse pas indifférent. Aujourd’hui, on se rend clairement compte qu’il y a certaines expériences qui ne permettent plus un retour en arrière. J’ai l’impression que ce MOOC, encore plus que les autres que nous avons réalisé, crée vraiment cet effet de rupture, en interrogeant finalement tous nos cadres sociétaux, et en générant une prise de conscience profonde sur le fait que d’autres modèles sont envisageables.

 

Morgane : Merci beaucoup Yann ! Quels sont pour vous les prochaines étapes ?

 

Yann : Déjà, terminer la première session ! Elle devrait finir vers le 30 juin – pour ceux que cela intéresse, c’est toujours possible de s’inscrire ici. Ensuite, nous allons également permettre à ceux qui le souhaitent de continuer les échanges dans le cadre des Jardins du Nous, des espaces de pratique répartis sur tout le territoire qui seront animés par les groupes auto-formés qui se sont rencontrés dans le cadre du MOOC. Enfin, nous avons déjà été sollicité par plusieurs entreprises, qui aimeraient qu’on développe un format plus adaptés pour leurs équipes, pour qu’elles puissent sensibiliser en interne à ces problématiques. Cela devrait donner naissance à un COOC sur la marketplace 360Learning d’ici peu – on vous en reparle bientôt.

 

Morgane : Super, merci Yann et bon courage pour la dernière ligne droite !

 


L’exemple du mouvement Colibris vous inspire ? Vous aussi, vous souhaitez créer votre propre communauté apprenante en ligne ? Vous pouvez tester gratuitement notre plateforme ici, et créer votre premier module de formation en ligne en moins de 15 minutes – on prend les paris 🙂

 

Testez gratuitement 360Learning

Créez votre premier module !