web2day.2

Un nouveau itunes de la formation est-il possible ? Notre réponse lors de notre table-ronde au Web2day

360Learning était au Web2day de Nantes pour échanger sur l’impact du digital dans les formes de distribution et les modèles économiques.

2600 professionnels du numérique, CEO, CTO ou marketeux, 190 intervenants, une rediffusion en direct, et une programmation bien choisie et diversifiée qui allait de la chaussure connectée à la réalité augmentée en passant par la data visualisation : voilà la recette réussie du Web2day qui se déroule depuis mercredi à Nantes. Que ce soit, sous les tentes du ‘villages du Web2day’ ou dans les 4 salles de conférences, on ressent une émulsion certaine : nous sommes tous venus découvrir les tendances créatives et les innovations numériques qui ont marqué l’année.

Nous avons eu la chance de participer au Web2day dans le cadre de la table ronde « La formation : nouvelle proie du digital ? ». En compagnie de Loic Le Gac CEO de Thinkovery, de Aude Simon, Responsable Académie des Métiers de Groupama et de Jean-Baptiste Gouin CEO de Talenco, nous avons échangé sur l’impact du digital dans la formation professionnelle. Notamment, comment les acteurs de la formation professionnelles vont ils se positionner par rapport à l’évolution des modes de distribution et des modèles économiques ? Va-t-il y avoir un acteur majeur de distribution qui va devenir incontournable, comme Itunes ou Spotify le sont devenus dans le monde de la musique ?

Tester gratuitement 360Learning !

Testez les nouvelles fonctionnalités gamifiées et sociales de notre plateforme.

En savoir +

Il existe depuis longtemps des catalogues de contenu mais ils sont confrontés à des problématiques d’usage : ils n’en génèrent pas beaucoup et ne capitalisent pas sur leur exhaustivité. Pour créer de l’engagement, il ne suffit pas de mettre à disposition du contenu mais d’avoir les fonctionnalités qui le mettent en avant et qui permettent aux apprenants d’interagir avec ce dernier.

La formation est un plat qui se mange chaud : il n’a de goût que dans un cadre ou le partage et la collaboration a sa place. La nature même du contenu est impactée par la technologie sur laquelle elle est intégrée. La plateforme favorise t-elle le ‘user generated content’ ou le contenu créé directement par l’apprenant en permettant par exemple le partage de photos ou de vidéos pour enrichir le contenu de formation ? Est-ce qu’elle favorise les interactions en donnant la possibilité de faire des brainstormings sur des sujets précis de la formation et dans lesquels les meilleures idées seraient mises en avant par un système de vote? Ces sessions de brainstormings permettent d’impliquer les collaborateurs et de leur donner la parole ? Très loin des problématiques des distributeurs de musique, voilà des questions liés à la technologie de diffusion et qui sont essentielles pour une stratégie de distribution de formation réussie.

D’autre part, pour diffuser du contenu de formation, il s’agit également de proposer un service : un accès à des formateurs aptes à animer la communauté et à interagir avec les apprenants. Nous avons besoin de corrections et de commentaires pour pouvoir apprendre.

Pour résumer, la recette pour une stratégie de distribution de formation réussie : une pincée de Itunes/Spotify avec un catalogue qui référencent les meilleures formations, une louche de Uber avec un service qualitatif de service offrant un accès privilégié à des formateurs compétents et impliqués, et un bon bol de technologie collaborative, social et agile.