Des collaborateurs engagés sur un module de formation

5 étapes pour répertorier ses formations et les rendre éligibles au CPF

Largement discuté dans les médias, le CPF version 2019 permet à chacun, qu’il soit salarié ou indépendant, de prendre en main sa montée en compétence. En attendant, difficile pour les organismes de formation de s’y retrouver entre nouveaux organismes et compétences repensées. La réforme a notamment occasionné un changement d’interlocuteur et de procédure. Désormais, c’est France Compétences qui assure le rôle d’autorité nationale de régulation et du financement de la formation professionnelle et de l’apprentissage. L’organisme établit la fameuse liste de formations éligibles aux CPF dans laquelle peuvent venir piocher les apprenants. Le catalogue mis à jour quotidiennement en compte aujourd’hui 14 000.

Comment ajouter votre formation à la liste ? Voici les 5 étapes clefs à suivre qui vous permettront d’effectuer votre demande de certification CPF dans un contexte en plein bouleversement.

Financer sa formation digitale facilement en la rendant admissible au CPF
Rendre sa formation éligible au CPF permettra aux apprenants d’y accéder plus simplement.

#1 Vérifiez l’éligibilité de votre formation au CPF

Les demandes d’enregistrement dans le répertoire national des certifications professionnelles sont examinées selon les critères suivants :

  • L’adéquation des emplois occupés par rapport au métier visé par le projet de certification professionnelle s’appuyant sur l’analyse d’au moins deux promotions de titulaires du projet de certification professionnelle ;
  • L’impact du projet de certification professionnelle en matière d’accès ou de retour à l’emploi, apprécié pour au moins deux promotions de titulaires et comparé à l’impact de certifications visant des métiers similaires ou proches ;
  • La qualité du référentiel d’activités, du référentiel de compétences et du référentiel d’évaluation ;
  • La mise en place de procédures de contrôle de l’ensemble des modalités d’organisation des épreuves d’évaluation ;
  • La prise en compte des contraintes légales et règlementaires liées à l’exercice du métier visé par le projet de certification professionnelle ;
  • La possibilité d’accéder au projet de certification professionnelle par la validation des acquis de l’expérience ;
  • La cohérence des blocs de compétences constitutifs du projet de certification professionnelle et de leurs modalités spécifiques d’évaluation ;
  • Le cas échéant, la cohérence des correspondances totales ou partielles mises en place avec des certifications professionnelles équivalentes et de même niveau de qualification et leurs blocs de compétences ;
  • Le cas échéant, les modalités d’association des commissions paritaires nationales de l’emploi de branches professionnelles dans l’élaboration ou la validation des référentiels

#2 Soignez la rédaction de votre convention de formation CPF

Il est nécessaire, pour faire votre demande, de présenter clairement et de manière complète votre formation afin que le jury puisse juger de la pertinence de votre demande. Soignez donc particulièrement cette convention de formation. Vous pouvez trouver des modèles de conventions ici pour vous aider dans votre démarche.

N’oubliez pas que la validation d’acquis d’expérience est un point primordial qui jouera en votre faveur lors de votre demande. Mettez donc en avant cet aspect dans votre convention !

Pour aller plus loin : Organismes de formation : comment digitaliser vos certifications éligibles au CPF ?

#3 Faites votre demande d’enregistrement au RNCP ou au répertoire spécifique

Pour qu’une formation soit éligible au CPF il est nécessaire que celle-ci figure au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) ou au répertoire spécifique. Pour ce faire, la procédure a été simplifiée : les demandes se font exclusivement par téléprocédure sur le site de France Compétences. Un portail unique vous permet de centraliser vos demandes.

#4 Pensez aux CV de vos formateurs

Attention, si vos formateurs sont des prestataires, il est nécessaires qu’ils disposent individuellement d’un numéro d’organisme de formation pour que votre demande soit validée.

Pour aller plus loin : Comment digitaliser vos parcours de formation

#5 Envoyez (ou renvoyez) votre dossier à France Compétences !

Il ne vous reste plus qu’à téléverser votre demande sur votre portail France Compétences. Attention : si vous avez effectué une demande d’inscription au CPF par voie postale et que vous n’avez pas reçu de confirmation, il vous faudra redéposer votre dossier via le site de France Compétences.

N’hésitez pas à contacter un de nos conseillers ici pour anticiper les nouvelles modalités du CPF et adapter vos formations digitales.

+ d"inspiration sur la formation et la culture d"entreprise? C"est ici

Afficher davantage de recommandations...picto