Comment capitaliser sur les nouvelles formes d’interactions du web pour vos parcours de formation ?

L’interactivité est au cœur de l’apprentissage depuis le début de l’humanité. L’ère digitale et l’avènement des réseaux sociaux, des forums et des wikis ont créé de nouvelles façons d’interagir plus décentralisées et collaboratives. Nous verrons comment intégrer ces nouvelles formes d’échanges à vos stratégies de formation.

Découvrez l’article original, sur myRHLine, disponible ici .


Depuis le début de l’humanité, l’apprentissage se fait dans l’interaction. Beaucoup de chercheurs en neurosciences cognitives ainsi que des penseurs du mouvement relationistes ont souligné le fait que les interactions jouaient un rôle déterminant dans les processus d’apprentissage et que c’est par ces dernières que les jeunes enfants arrivent à s’élever dans la connaissance. En effet, ils évoquent le rôle des neurones miroirs qui sont spécifiquement programmés pour absorber l’information qui nait des interactions avec les autres. Ainsi, l’expression ‘social learning’ est en quelque sorte un pléonasme, car l’apprentissage se faisant à travers l’interaction, il est par définition ‘social’.

L’avènement du web a permis l’avènement de nouveaux types d’interactions et de communauté d’apprentissage : lorsque l’on pense au nombre de vidéos tutoriels et commentaires échangés sur You Tube ou aux nombreuses pages Wikipédia rédigées par des internautes du monde entier ou encore aux millions d’échanges et de questions posées sur les forums et blogs.

Ainsi, en ce sens, de nouvelles façon d’interagir et donc d’apprendre des autres sont apparues et proposent un format beaucoup plus collaboratif. Les processus d’apprentissage prennent la forme d’une discussion avec un grand nombre d’acteurs plutôt que d’une interaction asymétrique d’une personne ‘savante’ à un apprenant. Dans ces modèles chacun, peut devenir lui même acteur du savoir et contribuer à l’intelligence collective.

Pour pouvoir capitaliser sur ces nouvelles formes d’interactions, les plateformes proposent une grille de lisibilité et une structure définie qui permet d’identifier le contenu le plus pertinent et de capitaliser dessus. Sur les forums les internautes votent pour les commentaires les plus utiles afin de les faire remonter dans la conversation. Sur Twitter, l’utilisation des Hashtags permettent de rattacher chaque Tweet a un sujet spécifique tandis que les ‘retweets’ permettent d’identifier les ‘tweets’ les plus pertinents.

Publication : Construire un module efficace

Découvrez dans ce livre blanc tous les conseils pratiques et pédagogiques pour créer rapidement vos premiers modules de formation en ligne.

En savoir +

Dans le milieu de la formation, il s’agit de répliquer ce système de fonctionnement : il faut donner la possibilité aux internautes de voter, de liker ou de partager pour pouvoir faire remonter le contenu le plus utile. Il s’agit également de contextualiser les interactions sociales entre apprenants : elles doivent pourvoir être rattachées facilement à une question ou sujet précis et non pas se perdre dans une Timeline décontextualisée. Ainsi, 360Learning propose sur sa plateforme , la possibilité de liker et de voter, et ces derniers sont contextualisés dans un forum spécifique à chaque étape du parcours de formation. Cela nous a permet de générer un grand nombre d’interactions, comme par exemple chez notre client Orange où nous dénombrons 12730 interactions sociales pour une formation déployée sur l’acculturation digitales.

L’enjeu clé du social learning ou de l’apprentissage collaboratif 2.0 est justement d’intégrer les interactions au cœur du contenu du cours de façon pertinente et valorisante pour l’apprenant et de rompre avec la dichotomie qui existe dans le milieu de la formation entre le ‘social’ d’un coté et le parcours de formation de l’autre.

Tiphaine Guerout

+ d"inspiration sur la formation et la culture d"entreprise? C"est ici

Afficher davantage de recommandations...picto