Digital Learning Manager, Community Manager... qui sont ces nouveaux métiers de la formation en entreprise ?

DLM, LCM : qui sont ces nouveaux acteurs de la formation digitale en entreprise ?

LEP, LMS, LXP… Jamais les directions formations n’ont eu accès à autant d’outils pour digitaliser leurs parcours en tirant profit des modes d’apprentissage émergents (vidéo, gamification…). Mais c’est aussi un challenge de taille qui implique une transformation en profondeur. En effet, digitaliser la formation, ce n’est pas seulement rendre les contenus disponibles sur une plateforme e-learning. C’est devenir un expert des outils digitaux. Rencontre avec deux nouveaux experts internes du digital learning.

Digital Learning Manager, Learning Community Manager : qui sont les nouveaux acteurs de la formation digitale ?
Digital Learning Manager, Learning Community Manager : qui sont-ils ?

Formation digitale : quelles compétences rechercher ?

Face au développement du savoir numérique, un constat s’impose. De votre faculté à vous poser en amont les questions les plus pertinentes dépendra la qualité de votre formation digitale. Avant de digitaliser la formation, il faut donc être capable de répondre à ces questions :

  • Le formateur de votre organisation est-il en mesure de digitaliser lui-même ses contenus ?
  • Sait-il les produire correctement ?
  • Est-il capable d’animer une communauté, en dehors d’une salle, sur les réseaux ?

Ainsi, deux cas de figure pourront alors se présenter. Tout d’abord, si le détenteur du savoir n’est pas apte à effectuer ce transfert de savoir. Le recours à une société externe est alors vivement recommandé. Dans le cas contraire, il faut mettre en place une équipe spécialisée. C’est pour cela qu’une identification et segmentation des rôles au sein de l’équipe de formation joue donc un rôle central dans la réussite du projet.

Le Digital Learning Manager, chef d’orchestre de la formation

À la fois chef de projet, ingénieur pédagogique, facilitateur et curateur, le Digital Learning Manager a pour responsabilité la conception et le lancement d’initiatives pédagogiques digitales. Il joue à ce titre une fonction essentielle dans le fait de digitaliser la formation.

Par conséquent, pour assurer au mieux sa fonction, le Digital Learning Manager doit :

  • Faire preuve d’esprit d’initiative. Grand expérimentateur dans l’âme, il teste, combine, agrège et articule les formats, modalités, outils et innovations pédagogiques, qu’ils impliquent ou non les nouvelles technologies.
  • Assurer la cohérence de la stratégie pédagogique. Afin d’optimiser l’expérience d’apprentissage, il doit impérativement proposer les bons contenus via le bon canal au bon moment.
  • Cadrer la formation. Le Digital Learning Manager est chargé de définir précisément les objectifs, les cibles et les besoins de son organisation.

Le Community Manager, essentiel à l’engagement des équipes

Le Community Manager a pour mission principale de susciter et de contrôler les échanges au sein de la communauté d’apprenants. En outre, il doit l’animer à travers diverses activités comme des webinaires, des mini-projets ou des jeux-concours. Finalement, il doit agir comme le garant principal de la vitalité et de l’interactivité de la formation.

Pour aller plus loin : 5 étapes simples pour créer un plan de formation digital aligné sur les objectifs de l’entreprise

Nécessairement exercé par une personne connaissant parfaitement les réseaux sociaux, ce poste peut-être alloué à un collaborateur ou un freelance. Tout dépendra en fait de la taille de la communauté, de la durée de la formation et des moyens financiers alloués. Par exemple, pour un MOOC de 4 semaines, comptez un budget de 5 000 à 6 000 € pour un Community Manager dédié.

+ d"inspiration sur la formation et la culture d"entreprise? C"est ici

Afficher davantage de recommandations...picto